Comment reconnaître un bon mémoire technique ?

Un bon mémoire technique peut vous permettre de répondre au mieux aux différents marchés publics qui seront lancés. Les professionnels vous donnent quelques informations pour vous permettre de réussir votre réponse.

L’utilisation des nouvelles informations

Les informations nouvelles peuvent rehausser la pertinence et la valeur de votre mémoire technique. C’est dans ce sens qu’il faudrait rechercher uniquement les informations qui ont un rapport avec votre activité. D’ailleurs, vous n’êtes pas contraint de fournir toujours les informations sur vos précédents marchés. C’est l’occasion alors pour vous d’exprimer tout ce dont vous êtes capable de réaliser et non pas le retour à ce que vous n’avez pas effectué par le passé.

La déclaration sur l’honneur

L’entreprise qui sollicite un marché public doit effectuer une déclaration sur l’honneur dans sa réponse à l’appel d’offre. Une réponse qui ne contient pas ladite déclaration ne sera pas approuvée. Il s’agit tout simplement de prouver à l’administration que vous n’êtes pas victime d’une poursuite pénale, que vous n’êtes pas condamné définitivement pour les infractions pénales portant atteinte à votre probité pendant cinq années au moins. Votre entreprise ne doit pas aussi être en état de liquidation judiciaire. Vous devez aussi justifier que votre entreprise ne se trouve pas en situation de faillite ou de redressement judiciaire.

La préparation de la réponse

La réponse qui doit être adressée à l’acheteur public doit être sérieusement préparée. Dans ce sens, commencez par mobiliser vos documents sur l’assurance, les relevés bancaires et toutes les certifications exigés par l’administration dans l’appel d’offres. Ensuite, pensez à tous les moyens qui seront mis en place pour exécuter le marché. C’est à ce stade que vous allez consulter les entreprises qui seront vos sous-traitants afin de déterminer les modalités de votre collaboration. Car l’acheteur public doit savoir si votre association sera solidaire ou conjointe afin de déterminer le mode de paiement des prestations. Enfin, une personne principale doit être désignée pour représenter l’entreprise. Dans le cadre d’un groupement de sociétés, chaque entreprise ne viendra pas avec son représentant, mais vous allez désigner un mandataire qui assurera le pouvoir de signature.

La constitution des enveloppes

Votre réponse doit se faire en plusieurs enveloppes selon les indications de l’acheteur.
La première enveloppe doit donc relater toutes les informations qui justifieront vos capacités techniques et financières. Vous présenterez dans cette enveloppe votre lettre de candidature. Si vous êtes en association d’entreprises, le mandataire doit présenter sa lettre d’habilitation. Les informations contenues sur le document d’appel d’offres doivent être reprises exactement tel qu’elles sont déterminées par l’acheteur public. Il s’agit notamment du numéro du marché et de son objet.

La seconde enveloppe concerne votre offre. Les documents qu’elle doit contenir peuvent être fournis par l’administration. À côté de cela, vous pouvez joindre les documents pertinents qui ont un lien avec l’offre et qui peuvent mieux prouver vos capacités. L’administration peut imposer le nombre de pages ou les annexes.

Votre mémoire technique sera apprécié s’il respecte les exigences mentionnées par l’administration. N’omettez aucun détail qui peut apporter une valeur supplémentaire à votre offre.

Comment reconnaître un bon mémoire technique ?