Le bouton poussoir de réarmement, un appareil de commande obligatoire

Il est obligatoire d »équiper toutes les installations industrielles d’un bouton poussoir de réarmement (bouton coup de poing). C’est un appareil de commande qui a pour fonction de stopper immédiatement l’alimentation d’une machine en cas d’urgence. Votre entreprise doit vérifier régulièrement le bon état de marche de ces appareils de sécurité pour ne pas risquer un accident.

Quels sont les différents boutons poussoir de réarmement ?

bouton poussoir double commandeOn peut lister les deux modèles suivants :

  • Bouton poussoir double touche
  • L’interrupteur arrêt d’urgence

Le premier a donc deux boutons, un pour stopper la machine, le second qui sert de « reset », une réinitialisation de l’installation.

Dans les deux cas, ces appareils de commande doivent être facilement accessibles et en état de marche. On voit trop souvent dans les entreprises des boutons poussoirs cachés par des cartons, des bacs. Ce n’est pas un porte-manteau, pourtant certains accrochent leur veste de travail dessus !

Généralement on procède à des audits de sécurité pour contrôler leur fonctionnement. Ces contrôles devraient être effectués une fois par jour.

Le geste qui sauve des vies

Actionner un bouton d’arrêt d’urgence peut effectivement sauver des vies ou empêcher un drame dans une entreprise. La sécurité au travail n’est pas toujours respectée, et c’est comme cela que les accidents se produisent. C’est pour cela, qu’un bouton poussoir de réarmement doit toujours bien jouer son rôle d’arrêt d’urgence immédiat. Si votre entreprise doit mettre à un niveau de sécurité optimal ses installations de production, elle peut découvrir la gamme de bouton poussoir de réarmement via ce site.

Si vous êtes technicien de maintenance ne shuntez jamais un bouton d’arrêt d’urgence quelle que soit la raison. Car dans le cas d’un accident, la CPAM pourrait se retourner en justice contre vous et votre entreprise ferait de même.